Plusieurs histoires étranges se rattachent au Château de Trécesson comme « la Chambre aux Revenants » ou le « Pied d’Anon ». Mais la plus connue est celle de la fiancée de Trécesson ou Dame Blanche.

Les récits varient dans le détail mais sont d’accord sur le fond. Cette histoire énigmatique raconte qu’aux environs de 1750, par une nuit d’automne, une jeune fiancée, revêtue de ses habits de noce, fut enlevée de son carrosse par deux gentilshommes masqués. Sous les yeux d’un braconnier caché à proximité et totalement terrifié par la scène, la jeune dame fut enterrée vivante dans le jardin du château.

Le lendemain, M. de Trécesson, averti par le témoin du crime, fit exhumer la victime. Elle respirait encore, mais rendit le dernier soupir avant d’avoir pu révéler le nom de ses bourreaux. On ne sut jamais qui elle était et pourquoi ses assassins lui avaient-ils réservé un sort aussi cruel.

Dans la chapelle du château, la robe nuptiale, le bouquet et la couronne de fleurs de la jeune victime restèrent sur l’autel, exposés à tous les regards, jusqu’à l’époque de la Révolution…

Les noces noires de Trécesson

Les noces noires de Trécesson

Les noces noires de Trécesson

Les noces noires de Trécesson

Les noces noires de Trécesson

Les noces noires de Trécesson

iTunes Deezer amazon Ecoute Acheter ce CD

Partager ou imprimer cette page
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page